dimanche 17 avril 2011

Collection Printemps/été 2011- Bustier # 1 et 2

Avant de rentrer dans le vif du sujet...
Merci à vous pour votre compréhension, merci pour vos mots, vos idées, votre manière de penser cet espace qui me donnent des idées pour penser le mien... Et si je ne sais toujours pas où cela me mène, ni comment ni pourquoi...Je coupe la poire en deux. Pas de décision définitive. Pas d'arrêt. Pas d'assurance de poursuite. Rester dans l'incertain me va finalement bien! 
Merci encore. 


Avec l'arrivée des beaux jours et du soleil c'est d'une envie irrésistible de Bustier que j'ai été prise. J'affectionne particulièrement ce type de petits hauts, tout légers, tout frais...Et déclinables à souhaits. 
En voilà deux versions, les premières de la collection printemps/été 2011. Assurément il y en aura d'autres! 

Tissu from Toto 
"Dentelle" from Reine 
Biais Daisy Soleil from La Droguerie
***
Tissu from Stop Tissu
Dentelle from Moline 

Réalisés à partir du tuto de la Poule. Avec quelques dentelles pour remplacer le noeud géant. 

11 commentaires:

Gwendolyn a dit…

Ils me donnent envie tes petits bustiers. J'aime beaucoup ces versions sans le noeud mais avec de la dentelle.

Cindy PurpleMars a dit…

j'adore le bleu!!

motherblogger a dit…

J'adore le bleu moi aussi, le tissu est très classe...Je comprends que ce soit le 1er d'une longue série, c'est clair que c'est déclinable à l'infini avec pleins de tissus différents.
Et oui à la dentelle !
Bref, j'aime !

Madame Archibald a dit…

la collection semble prometteuse ! très joli !

ValooFromFrance a dit…

vive les bustiers
Cpmme ca sent bon l'été !

sillyetc a dit…

J'aime les 2 versions!

Margault a dit…

Magnifiques les bustiers ! Ca me donne envie de m'en faire !

Lilo a dit…

J'aime bien le premier! Je n'ai pas tout suivi mais contente que tu restes!

Saywen a dit…

Ils sont absolument de toute beauté! A quand toi dedans et les photos qui vont avec?

romanemone a dit…

C'est ravissant.

4X4 a dit…

Ce bustier aussi j'en ai abusé, un vrai plaisir.
Couleur corail, il est terrible !